Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/09/2008

Semaine 15- 5ème jour

1010 mètres hier, c'est déjà mieux ...

Hier, en évoquant le petit poucet, je faisais référence à une note précédemment écrite (cf/ archives/toutes les archives/Perrault), dans laquelle je nouais le thème de ce projet CROSS, avec mon amour de l'univers des films N/B en rapport avec les "monstruosités".

Le livre des records, outil contemporain de ces monstruosités tenues à distance mais visibles et donc toujours rentables, me renvoie en imagination aux contes de Perrault, aux légendes (vampires et autres loups-garous), mythologies liées au fil, à la tension et également il me renvoie au cinéma somptueux de Tod Browning, Franju, Lynch (l'Eraserhead avant Elephantman) et Bunuel, ce tout lié à la littérature de Mary Shelley et Bram Stocker.

Je ne suis pas mécontente de monter, le temps de ce projet, dans les chariots où la "femme à barbe" et autre " homme le plus fort du monde" se produisaient, réduits à cette extrèmité vagabonde qui me semble pourtant si poétique. L'ogre et les semences de pierre de Poucet tient la main, dans mon esprit, à ces exclus-là.

6b64213f0e2ce15e407a764ee1a5af1f.jpg
ca12b795570bebf59a0c9c339c53c289.jpg
92f1e8911ceb652b3d045ef1067f5303.jpg
le cône 63 est fini, le 64 commencé:
a84a85d0ee49c25fd4ce0ed74dac2418.jpg
73,551 kms parcourus avec mes petites mains, pour le moment...à demain !

12/07/2008

Semaine 4- 6ème jour-GOYA GULLIVER PERRAULT

0cb587afd59b13d38de83f4bc825cec6.jpg 

766 mètres hier.

aller là où tu ne sais pas, par là où tu ne sais pas".

Saint-jean de la Croix.

a09ed79e07bac821be5135142ebb5f96.jpg
70429f95863661d3123d16561db5f649.jpg

Le cône 9 et voici les 10,85 kms:

741664766bc0dabd6ff80fc0b11d770c.jpg

chapelet de toupies énormes...déjà plus de 10 kms, c'est une sensation vraiment étrange, comme un point de vue Gulliverien, c'est aussi un transit dans l'esprit de Gargantua, d'ailleurs à la mode dans le Languedoc cet été, puisque Rabelais, médecin de son état, et premier écrivain à oser écrire en Français et non en Latin, (cf l'excellente biographie romancée, mais à peine, "Le roman de Rabelais" par Michel Ragon) fit ses études à Montpellier. Montpellier le fête donc en une orgie de manifestations, et tant mieux, on ne fête jamais assez les atypiques et les humanistes irreligieux.

VIVE RABELAIS

4c7e5233f162654709b0a6d6b610fbd1.jpg

Ma chaînette comme un enfantin bracelet de coton au poignet d'un géant

8da532b6fb5241f3d81c34ff04be1bfb.gif

 ...là c'est Perrault qui me rattrape, et ma fascination écoeurée d'enfant pour la faim de l'ogre du conte "Le petit poucet", l'ogre dont j'enviai terriblement les

bottes magiques, de sept lieues, ...au fait...combien font d'arpents les lieues ?

Cet ogre, vorace irritable, mangeant par erreur ses filles (à voir, l'excellent film d'Olivier Dahan sur ce conte, avec de courses ivres de terreur dans les bois et un suspens d'une esthétique sauvagerie)..et j'atterris mentalement sur Saturne bien sûr, ogre-planète, père odieux mangeant tous ses enfants, femelles et mâles,

7b2a4e00eb78b8467eaba32c39c776d8.jpg

bracelet de fête, rythmé par le sang des avalements géographiques, arpents de chair, drôle de CROSS tout de même, et tout ça en silence...

Avec Goya comme haute résonance.

Sur cette terre, donc, vue des cieux satellitaires, des yeux satellitaires:

465d5e557c9f77cde99c62dca7ba331f.jpg
38e2a9990e91b5a448745bfe8e98a525.jpg
b520cdc100cf739ec9ee9762254ade8a.jpg